Glacier de Batura - Août 2001

==> Galerie Flore
==>Accueil

            Le glacier de Batura est l’un des six grands fleuves de glace du massif du Karakorum. Il est moins connu que le glacier de Baltoro qui mène aux grands sommets (K2, Hidden Peak, Gashebrum) mais sa longueur de 56 Km est comparable.

   Nous sommes là tout près de la Chine, Le poste frontière se trouve d’ailleurs à Sost. Le départ du trek se trouve à la sortie de Passu. L’itinéraire que nous avons suivi est reporté sur la carte. Premier camp à Yunzbin (2h de marche). Le deuxième jour commence par la traversée du glacier. C’est un glacier noir et on progresse pendant 2 heures dans un dédale de moraines superficielles, il y a un cairn de temps à autre mais on se fie plutôt au guide. On atteint Yashpirt en suivant un sentier entre les falaises de la rive gauche et la moraine latérale du glacier. Yashpirt est un hameau d’alpage. Le troisième jour permet d’atteindre Shilmin toujours par un bon sentier qui continue d’ailleurs jusqu’aux alpages de Guchesham et Lupdur. Quatrième jour, montée au camp d’altitude dans la vallée de Warthum, itinéraire qui peut être dangereux et de toute façon possible seulement si les Yaks ont fait la trace à travers les raides éboulis, très exposés. Cinquième jour, départ à minuit pour l’ascension du Warthum Peak, sommet sans difficultés techniques. Sixième jour descente à Shilmin, visite de Guchesham, septième jour descente à Yashpirt et huitième à Passu. Le lendemain, traversée du Kunjerab Pass en route pour le Muztagh Ata.

            Il est possible d’emprunter également la rive droite du glacier à la montée ou à la descente, mais le cadre y est moins beau et la traversée du glacier est plus difficile.

    Le 4 janvier 2010, un glissement de terrain a obtrué la vallée de la Hunza entre Passu et Karimabad. Un lac (Lac Attabad) de 21 km de long s'est formé, interrompant complètement le trafic routier et submergeant plusieurs villages. Un service de bateaux a été mis en place pour rétablir le trafic. De gigantesques travaux ont été réalisés et, en septembre 2015, la KKH a été réouverte : 24 km pour contourner le lac, dont 5 tunnels totalisant 7 km. En 2017 le lac est toujours là et se voit bien sur Google Earth.

De Yunzbin à Yashpirt, après la traverséee du glacier
Yashpirt et le Batura Peak
De Yashpirt à Shilmin
La moraine, derrière les arbres, nous sépare du glacier
Accès au camp d'altitude du Warthum
(lors de la descente)
A gauche le Warthum Peak, vu depuis le camp d'altitude

Géologie : Le formidable versant (plus de 4000 m de hauteur encapuchonné de glace) de la rive droite du glacier de Batura est formé de roches cristallines alors que celui, moins élevé de la rive gauche est fait de calcaires et dolomies donnant des reliefs plus élancés.

Climat : La mousson ne sévit pas dans cette région, arrêtée par les hautes barrières montagneuses situées au sud et le climat est plutôt sec toute l’année. De petits épisodes pluvieux peuvent cependant intervenir en été.

 


Hylotelephium ewersii, montée au camp du warthum 4200 m

      Flore : Au départ, le long de la KKH on trouve Ephedra przewalskii, puis on longe un canal et le sentier traverse des fourrés où abonde Myricaria germanica. La montée à Yunzbin se déroule dans des éboulis et moraines. On y trouve Askellia flexuosa, Tanacetum baltistanicum, Clematis orientalis, Corydalis flabellata, Corydalis govaniana, Onobrychis laxiflora. Lors de la traversée du glacier on trouve ça et là, poussant sur la moraine, Arnebia guttata, Epilobium latifolium, Acantholimon lycopodioides En longeant la rive gauche jusqu’à Shilmin on rencontre Juniperus semiglobosa, Potentilla salesoviana, Ephedra intermedia, Hedysarum falconeri, Astragalus hoffmeisteri, Chesneya cuneata, Potentilla bifurca, Dasiphora dryadanthoides, Dasiphora ochreata, Saussurea ceratocarpa, Tanacetum baltistanicum, Campanula pallida var. tibetica, Rosularia alpestris. En montant au camp d’altitude du Warthum on trouve Senecio korshinskyi Dolomiaea macrocephala, Hylotelephium ewersii, Corydalis crassifolia, Scutellaria heydei, Dracocephalum stamineum, Aquilegia moorcroftiana. Aux alentours du camp (4300 m) et au dessus jusque vers 4800 m on peut admirer Waldheimia tridactylites, Papaver nudicaule, Oxytropis lapponica. Au Kunjerab Pass on trouve Potentilla pamirica, Pedicularis cheilanthifolia.