FABACEAE
   Oxytropis williamsii Vassilcz.

 

           Le genre Oxytropis est proche du genre Astragalus ; il s’en distingue essentiellement par la présence, chez les Oxytropes, d’une pointe à l’extrémité de la carène.

            O. williamsii se reconnait à ses feuilles soyeuses, argentées et ses groupes de fleurs, de 2 cm de diamètre, au sommet d'un très long pédoncule.

 Cet Oxytrope se rencontre sur les bancs dans le lit des rivières et les pentes caillouteuses.

Observation : Népal, commun dans la valléee de la Kali Gandaki de 2400 m. à au moins 3800 m.
Répartition : Népal, 2400 - 4300 m.