CARYOPHYLLACEAE                  Cerastium regelii Ostenf.
Native : Régions arctiques et subarctiques.                     Observation : Svalbard.


 Le genre Cerastium comprend 214 espèces réparties surtout dans les régions froides et tempérées.

 Cerastium regelii est une plante herbacée vivace, ramifiée à la base, les pousses sont très courtes avec des entre-noeuds très réduits, donnant des touffes compactes ou diffuses. Les poils sont peu présents sauf dans les tiges florales Les tiges florales dressées, atteignent 5 à 10 cm et comportent un petit nombre de fleurs. Les feuilles sont opposées, arrondies, 6 x 5 mm,groupées de façon dense, un peu succulentes. Les sépales (5) sont libres, env. 5 x 2,5 mm. Les pétales (5), plus longs que les sépales ( 7 à 10 x 4 à 7 mm, sont blancs et fendus. 10 étamines et ovaire à 5 carpelles et 5 stigmates.

Au Svalbard le fruit (capsule) est rarement présente, n'arrivant pas à maturité, La reproduction se fait par voie végétative : L'apex des tiges, comportant quelques paires de feuilles, se détache, laissant les autre feuilles se flétrir.