ASTERACEAE
   Taraxacum cyprium H. Lindb.

  Le nombre d'espèces du genre Taraxacum est sujet à discussion, allant jusqu'à 2000 selon certains. La définition de l'espèce dans ce genre pose problème (également dans d'autres genres comme Hieracium et Rubus), en effet dans de nombreux cas la reproduction se fait par apomyxie, c'est à dire production de graines sans fécondation ni brassage génétique, donnant naissance à des populations qui sont de véritables clones avec des caractères très tranchés et très constants. Certains auteurs admettent que chaque clone est une espèce alors que d'autres regroupent des clones voisins pour constituer une espèce.

  Taraxacum cyprium a des feuilles profondément lobées, les lobes sont très inégaux et le lobe terminal n'est pas le plus grand. Les capitules sont solitaires au sommet d'une tige sans feuilles. Les bractées de l'involucre forment deux rangées distinctes, les bractées externes sont légèrement rabattues.

Observation : Chypre.
Native : Chypre, Moyen Orient.