Illimani, le trek - Juillet 2003

 

           Avant d’entreprendre l’ascension de l’Illimani, nous avons rejoint son camp de base par un itinéraire sur son versant nord puis ouest. Le premier jour fut consacré à une approche en véhicule depuis La Paz, nous amenant à proximité de Totoralpampa où nous camperons la nuit suivante. Ce village est situé entre l’Illimani et le Mururata.
La Paz et l'Illimani
 

L’après midi fut consacrée à découvrir les lacs nichés dans des vallons encaissés du versant sud du Mururata. Peu de plantes en fleur si ce n’est Gentiana sedifolia (fleur blanche) et surtout Lobivia maximilliana. Le lendemain nous montons en direction de l’Illimani pour aller camper à 4700 m près d’un lac et d’une ancienne mine. On remarque surtout de magnifiques coussins en fleur de Mahuenopsis boliviana et Lobivia maximilliana, mais aussi une Composée, Erigeron rosulatus. Après le passage d’un col, aux environs de 5000 m, l'tinéraire descend en direction du camp de base (4400 m). Il n’y a plus de Cactées sur ce versant et les seules plantes en fleur sont des Asteraceae : Senecio rufescens, Senecio vegetus, Werneria pygmaea

Mahuenopsis boliviensis et le Mururata

Lobivia Maximilliana et l'Illimani
 

       En montant au Nido del Condor la végétation est rare : Deyeuxia ovata.

     Après l’ascension, lors du retour vers La Paz, on peut observer diverses plantes depuis le véhicule en marche et à l’occasion d’arrêts : Mutisia acuminata, Salvia haenkei, Otholobium pubescens, Passiflora gracilens, Agalinis lanceolata, Oreocereus sp